accordéon et DIABÈTE : baisser sa glycémie

ParJean-Paul Fyl | | 1 Commentaire | Musique, Santé


accordion

Diabète et l’accordéon : explications sur l’instrument

L’accordéon est un instrument à soufflet. Quand on tire ou on pousse le soufflet, en appuyant simultanément sur un bouton, cela produit un son. On ne s’attarde pas sur sa définition primaire parue dans un dictionnaire du XIXème siècle qui le définissait comme : instrument impropre à la musique. Blague à part, voyons pourquoi le travail du soufflet fait baisser la glycémie.

Le style

Le travail du bras gauche lors de l’interprétation d’une partition écrite ou lors d’une improvisation, agit sur le pancréas par le biais du triceps. Évidemment, les musiques rythmées et accentuées, conviennent mieux. Les musiques demandant une très grande sensibilité et donc à être en nuances à tout son long peuvent également convenir.

Diabète, accordéon et soufflet

accordéon
accordéon

Le mouvement le plus bénéfique pour faire baisser lentement sa glycémie est de tirer au maximum sur son soufflet et si possible avec ses triceps. Pour cela, nous conseillons de tirer le soufflet le plus possible en arrière de son. Une rythme soutenu ainsi qu’une accentuation certaine contribue à l’effet souhaité : un travail bénéfique pour son pancréas. Je vous propose une musique traditionnelle ukrainienne dans une écriture bien simplifiée. Ce conseil ne vaut qu’après un certain à jouer.

La partition

Dans la partition, vous pouvez relever beaucoup de nuances, qui ne sont là qu’à titre indicatif, chacun est libre d’interpréter comme il veut du moment où il y met tout son cœur. Au paragraphe suivant nous abordons les détails d’exécution.

Diabète, accordéon et travail du bras gauche

Dans cette partition les points les plus importants à noter sont : /

  • Soyez le plus expressif possible, surtout dans la partie A et par conséquence, soit vous respecter les nuances, soit vous l’interpréter à votre façon. L’alternance en les nuances piano, mi-fort et fort fait travailler le triceps.
  • La notation Tirer et Pousser doit être respectée. C’est en étirant au maximum son soufflet que l’on travaille son triceps. Une petite remarque à noter : lorsque l’on arrive à bout du soufflet avant la fin de la mélodie, il existe deux causes. La première, le soufflet n’a pas été étiré à son maximum. Ou la seconde, l’oublie d’ouvrir légèrement son soufflet avant de démarrer.
  • Le caractère ( / ) placé au-dessus des certaines notes nécessitent une accentuation légère, c’est à dire une légère contraction de son bras qui donne l’impression de mouvement. Comme le folklore ukrainien est souvent lié à l’épopée des cosaques, on doit penser à leurs chevauchées, avec le galop du cheval tout en puissance mais aussi tout en légèreté. Cela doit ressortir avec votre bras qui donne l’impulsion à ce rythme.

En conclusion

En conclusion, le travail du bras gauche peut être appliqué sur de nombreux morceaux lents ou rapides. Seulement, on y met beaucoup de cœur et on pense à étendre au maximum son bras. Le travail avec un soufflet peut imiter le ressac des vagues ou le chant du vent. J’espère que vous aurez un certain plaisir à jouer ce morceau. N’oublier surtout pas que seul un effort prolongé apporte un bienfait !

Pour poursuivre vous pouvez également lire musique et diabète.


1 commentaire sur “accordéon et DIABÈTE : baisser sa glycémie

  1. J’étais sur 2 médicaments qui étaient constamment augmentés et les effets secondaires étaient terribles. Ce plan nutritionnel a permis à mon pancréas de fonctionner à nouveau normalement et a inversé mon diabète: http://www.santedelanature.com/solution_de_diabete

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0